Livres

La vie de Raoul sort des cases

L’histoire commence avec Raoul Monnier, très intéressé par un article du Courrier de l’Ouest sur une BD mettant en scène Albert Londres (grand reporter) pendant la bataille des Dardanelles en 1915.
Ça tombe bien, son auteur, Gérard Berthelot, est tout près de chez lui à Mûrs-Érigné. Raoul lui rend visite. Germe alors dans son esprit l’idée de transmettre
aux nouvelles générations la guerre telle que l’a vécue son père Raoul Constant. Celui-ci la racontait la larme à l’œil, pendant les repas de famille.
Il en parle à son frère Bruno, qui adhère vite à la cause.
Le travail commence. De la période de la guerre 14-18, on passe à la guerre de 39-45, Raoul est appelé deux fois ! Il y a tellement de choses à raconter sur toutes les époques de sa vie que finalement c’est quatre vingt-
cinq ans de récit qui vont être dessinés.
Ce n’est pas sans difficulté. Il faut se méfier de la mémoire qui joue parfois des tours, faire des choix et des ellipses pour raconter 85 ans de vie. Il faut
aussi imaginer ce qui a été ressenti sans tomber dans la fiction, décrire les époques sans anachronisme, faire parler avec les accents, les mots, les jurons, marier harmonieusement textes et images …
Pour Gérard, le dessinateur, cet ouvrage est l’occasion de rencontres fortes, d’abord avec Bruno et Raoul, ses partenaires d’écriture mais aussi avec Raoul Constant.
Restituer la vie de cet homme a été une expérience unique et enrichissante.
Le travail est désormais achevé.Raoul-Constant reprend vie, et est “réinventé“. Il est vivant tant qu’il est dans les mémoires.

Exposition des planches originales de la BD du 1er octobre au 30 novembre aux horaires d’ouvertures de la médiathèque.

Visite commentée et dédicace le vendredi 9 novembre à 19h.

Rencontre et échange sur la bande dessinée avec les auteurs le vendredi 23 novembre à 20h30.